Compte rendu du Comité de suivi de l’accord Egalité professionnelle entre les hommes et les femmes du 06/02/08

Publié le par pas62

 

Délégation CGT : Thierry NIER, Véronique MARTIN, Sylvie PESLERBE, Maryse THAERON

 

Direction : Serge GAYRAUD, Yannick CAVALLIN

 

Plusieurs organisations syndicales manquaient à l’appel.

 
 
 
 

Le Comité de suivi a débuté par le bilan du fonctionnement de l’Espace Info Parents Ile de France.

 

300 familles ont fait appel à cette structure depuis son ouverture.

 

Malgré toute la bonne volonté du personnel en place, elles ne peuvent dépasser le stade du simple conseil.

 

Au départ en retraite de Mme LATRON, l’Espace Parents sera placé sous la tutelle de l’action sociale.

 

Depuis le début, la CGT a exigé que cette structure soit gérée par l’action sociale. Une structure de même nature devrait voir le jour sur Nantes.

 

Association « Elles bougent » sous l’égide de la Direction des Cadres, association fondée en 2005. Elle regroupe plusieurs grandes entreprises et a pour vocation de faire connaître les métiers d’ingénieurs et de techniciens aux jeunes étudiantes.

 
L’objectif étant d’augmenter le vivier des candidatures.
 

Une grande journée de découverte, « promotion » organisée par la SNCF aura lieu le 19 juin 2008.

___________
 

Après ces deux présentations, nous avons abordé le bilan 2006 (voir déclaration CGT)

 

En 2006, 1 310 femmes ont été embauchées soit 22 % du total des recrutements.

 

L’entreprise reconnaît avoir des difficultés à recruter des femmes dans les métiers techniques et à horaires atypiques.

 
4 % chez les ADC
21 % à la SUGE

22 % en tant qu’opérateurs circulation.

 

Cette faiblesse se retrouve dans les candidatures reçues par l’entreprise.

 

Il est regrettable que la Direction n’ait pas jugé utile de nous fournir ces éléments en amont de la réunion.

 
Catégories
% de CV féminins reçus
% d’embauches femmes
Cadres
 
40%
39,1%

Opérateur circulation

 
20%
20%

Agent commercial gare

 
69%
59%
ASCT
 
53%
45%
Traction
 
4%
4% (24 femmes)
Maintenance
Infra
3%
1,5%
SUGE
 
14%
21%
 
 

Au-delà du constat chiffré et de quelques initiatives (campagne de communication 2007, féminisation des libellés et visuels sur le site SNCF), l’entreprise n’entend pas se remettre fondamentalement en question sur :

 
Les organisations du travail

Les modes de garde et la recherche de solution innovante au-delà de l’espace Info Parents.

 

Une formation a été mise en place pour les chargés de recrutements afin de les sensibiliser sur les aspects de non discrimination, la préparation des entretiens d’embauches. Cette formation devrait être élargie aux DUO et Dpx.

 

La rémunération, grand débat !

 

L’écart salarial entre les hommes et les femmes a tendance à se stabiliser autour de 8 %.

 

A notre interrogation sur le pourquoi de cet écart, la Direction n’a pu nous fournir d’explications plausibles. Si ce n’est la sempiternelle jeunesse des cheminotes et le travail à temps partiel.

 

Au travers de cette réunion, nous ne sentons pas une Direction volontariste en matière d’égalité entre les hommes et les femmes.

 

L’accord va bientôt arriver à son terme et les discussions vont bientôt débuter pour sa négociation.

 
 
 
                                                                                  Montreuil, le 29 février 2008
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article